FRANCESCA ET PAOLO
L’interprétation de Benedicte :

Après plusieurs heures de recherche sur l’amour et la mort en peinture, je suis tombée sur ce magnifique tableau. Ces corps enlacés et nus m’ont immédiatement séduite. Beaucoup de peau à tatouer et tellement de sensualité et de passion. Associer l’amour et la mort a cette notion d’éternité, de spiritualité. Quand j’ai lu l’histoire de ces deux là j’ai eu encore plus envie de leur rendre hommage et de raconter leur mésaventure. C’est un petit concours local organisé par Print tees (imprimeurs textiles de Montpellier) qui m’a donné l’occasion de créer autour de cette toile. Et cette phrase «c’est trop aimer quand on en meurt » de Gilles de Noyers (moine cistercien) collait parfaitement bien à la scène… Hâte de voir ce tableau en vrai.

L’œuvre originale :

Francesca et Paolo sont deux figures d’amants entrés grâce à Dante dans l’imaginaire sentimental populaire comme l’incarnation de la passion amoureuse par excellence.

Ils ont été inspirés par deux personnages réels, Paolo Malatesta et Francesca da Rimini, mais il n’est pas certain que l’aventure évoquée dans la Divine Comédie ait réellement eu lieu.

La toile originale Paolo et Francesca par le peintre Ary Scheffer.
La toile originale de Paolo et Francesca de Ary Scheffer. Cette toile est visible au Musée du Louvre à Paris